Quand revendre votre véhicule VTC ?

Posted by on mai 30, 2020


Aujourd’hui, la plupart des chauffeurs préfèrent suivre une formation VTC, obtenir une carte professionnelle, acheter une voiture VTC et travailler à son compte. Le transport privé a le vent en poulpe en ce moment. Les gens préfèrent réserver un véhicule de transport avec chauffeur plutôt que d’appeler un taxi. En effet, ils voyageront dans le luxe, dans le confort et en toute sécurité. De plus, ils pourront bien gérer leur budget puisque le tarif est connu à l’avance. Avec le taxi, le paiement au compteur réserve trop de surprise. Mais pour réussir dans le secteur du VTC, il est indispensable de posséder un véhicule qui respecte des conditions bien précises.

Les conditions relatives au véhicule VTC

Quand un client fait appel à un chauffeur VTC, il espère avant tout voyager dans une voiture luxueuse, confortable et sécurisée. C’est pour cette raison qu’il faut se référer à quelques critères en achetant un véhicule VTC. Il doit avoir une capacité de 4 à 9 places avec une largeur supérieure à 1,7 mètres et une longueur supérieure à 4,5 mètres. La puissance de son moteur doit être supérieure ou égale à 84 kW. Il doit également disposer d’au moins 4 portes. Il faut aussi réaliser un contrôle technique annuel et souscrire une assurance auto spécifique au transport de personnes. Et le plus important, le véhicule utilisé comme VTC doit avoir au moins 6 ans à l’exception d’une voiture de collection. Passé cet âge, une revente s’impose. En effet, si une des règles n’est pas respectée, la voiture VTC ne peut pas transporter en toute légalité.

Le meilleur moment pour revendre votre véhicule VTC

Lorsque vous vendez votre véhicule VTC, il ne faut pas vous attendre à obtenir des bénéfices. En effet, le phénomène de la dépréciation impacte réellement sur la valeur du véhicule. Ce dernier peut perdre jusqu’à 50% de son prix d’achat. Le prix de revente est évalué en fonction du kilométrage effectué par l’automobile, le manque d’entretien, le côté esthétique, etc. Pour tirer un bon prix, vous pouvez procéder à une remise à neuf de votre véhicule. Mais comme cette option est assez coûteuse, vous êtes obligés d’acquérir une nouvelle voiture VTC moins chère pour récupérer le coût de l’entretien. L’astuce est de vendre votre véhicule VTC avant ses 5 ans. Ainsi, la dépréciation est moins élevée et vous pouvez obtenir un meilleur prix. Ainsi, vous aurez le budget suffisant pour acheter une nouvelle auto pour reprendre rapidement votre activité et satisfaire au mieux vos clients. Toutefois, il est conseillé d’acheter le véhicule VTC auprès d’un concessionnaire pour recevoir une meilleure garantie. L’achat d’une auto d’occasion n’est pas recommandé. Elle peut renfermer des problèmes techniques dont la réparation peut encore coûter plus cher que l’acquisition d’une voiture neuve.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *